Newsletter

Si vous n'arrivez pas à visualiser cette newsletter, cliquez ici




La Compagnie Choses Dites est très heureuse de vous présenter sa nouvelle newsletter !

 


// PROCHAINEMENT //

 

© source internet

// MUSIC HALL //

« Il y a toujours un lieu comme ça, dans ce genre de ville, qui croit pouvoir servir de music-hall : c’est dans ce lieu que cela se passe » (Jean-Luc Lagarce)

# Du 7 au 29 Juillet 2017
(Relâche les dimanches et lundis) à 21H15
au Théâtre de Belleville, Paris

Direction /Mise en Scène : Muriel Vernet – Cie Choses Dites

Collaboration Artistique : (musiques et chants) : Olav Benestvedt

Création Lumière : Julien Cialdella

Avec : Marine Bellando, Floriane Comméléran, Tristan Diquero, Marion Tecquert, Flore Tricon
(Etudiants en fin de cursus de l’Ecole de Formation de l’Acteur Auvray-Nauroy)

Music-hall c’est l’histoire d’un trio - La fille, chanteuse de music-hall un peu fêlée et ses deux boys, qui pour la énième fois, s’apprêtent (à priori), à entrer en scène en ressassant leurs vies … Mais qui sait ? peut-être répètent-ils inlassablement leur entrée en scène, en (ré) inventant leurs vies … Music-hall nous parle donc du Théâtre, de cette aventure toujours fragile mais toujours source de joie, et toujours nécessaire. « On joue et de jouer, on dit le vrai plus vrai que le vrai » (JLL) Ici, ce trio initial sera un quintette : cinq jeunes acteurs (trices) en sortie d’Ecole, se partagent ces figures, mélangent les genres artistiques, traversent l'univers de Lagarce avec douceur et humour... Entre Théâtre et Cabaret, nourris aussi par le cinéma, ils s'emparent en chœur de cette langue organique, à la fois tendre et caustique, la mettant en écho à un univers musical éclectique et salutaire.


// Trois questions à Muriel Vernet //

L'origine du projet?

 

La création d'un spectacle mis en scène par un professionnel et produit dans un théâtre parisien, s'inscrit dans le cursus pédagogique de l'Ecole Auvray-Nauroy qui le propose à ses étudiants de quatrième année, en clotûre de leur formation.

Pourquoi Lagarce ?

Embarquer quelques jeunes acteurs-trices en sortie d’Ecole dans un projet de création, avec pour cahier des charges de monter une pièce tout public (et non un montage) d’une durée d’1h-1h15 environ, avec quatre filles et un garçon, n’était au départ pas chose aisée. Quelle œuvre choisir ? Pourquoi m’est venue l’idée de travailler sur Music Hall de Jean-Luc Lagarce ? J’aime profondément le Théâtre et la Langue de Lagarce, comme j’aime et ai beaucoup travaillé sur le Théâtre et la Langue de Gabily. Les correspondances entre eux sont nombreuses et leus univers me sont éminement familiers. Ecritures intempestives donc, poétiques et politiques : traverser et éprouver la langue organique de l’un et l’autre est une magnifique expérience fondatrice pour de jeunes acteurs.

Pourquoi Music- hall ?

Tout d’abord j’aime travailler sur le Théâtre ; j’aime ouvrir ces fenêtres du Théâtre dans le Théâtre ; j’aime la machinerie, j’aime la distance et l’humour qui découle toujours de ne jamais oublier que l’on est au Théâtre. Que l'on joue à jouer. Aussi, j’aime les histoires qui parlent du Théâtre - donc du Monde et de nous-mêmes -, de cette aventure toujours recommencée, fragile, toujours « menacée par la perte » et toujours source de joie. De plus avec de jeunes acteurs-trices, c’est questionner aussi leur Théâtre et leur engagement.


Vous avez reçu cet e-mail car vous êtes abonnés à la newsletter de Cie Choses Dites.
Désabonnez-vous maintenant si vous ne souhaitez plus recevoir notre newsletter.